Mar 25

Hier & Aujourd’hui

1969
Je suis instituteur, il gèle à pierre fendre, je jette des seaux d’eau dans la cour de récré pour que les élèves puissent faire des glissoires. Tout le monde est content ! On prolonge les récrés.

2016
Je suis directeur, la cour est verglacée, je demande aux ouvriers de l’école de jeter du sel de déneigement sur toute la cour.
Tout le monde est content ! On abrège les récrés extérieures.

Vacances.
1969 :
Après avoir passé 15 jours de vacances en famille, en Bretagne, dans la caravane tractée par une 403 Peugeot, les vacances se terminent.
Le lendemain, tu repars au boulot, frais et dispos.

2016 :
Après 2 semaines à la Réunion et à l’Ile Maurice, obtenues à peu de frais grâce aux « bons vacances » du Comité d’Entreprise, tu rentres fatigué et excédé par 4 heures d’attente à l’aéroport, suivies de 12 heures de vol.
Au boulot, il te faut 1 semaine pour te remettre du décalage horaire !

Du lait, du beurre et des œufs
1969 :
Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour, avec ton bidon en alu, et tu prends du beurre, fait avec du lait de vache, coupé à la motte. Puis tu demandes une douzaine et demi d’œufs qu’il sort d’un grand compotier en verre.
Tu paies avec le sourire de la crémière, et tu sors sous un grand soleil.
Le tout a demandé 10 minutes.

2016 :
Tu prends un caddie de merde dont une roue est coincée et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux.
Tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée par ce qu’un benêt l’a poussée, puis tu cherches le rayon crémerie, où tu te les gèles, pour choisir parmi 12 marques le beurre qui devrait être fait à base de lait de la communauté. Enfin tu cherches la date limite…
Pour le lait :
Tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades ou mieux en promo avec la date dessus et la composition ……
Pour les 12 œufs :
Tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et surtout tu vérifies qu’ils ne soient pas fêlés ou cassés et paf !!! Tu te mets plein de jaune sur le pantalon !!!
Tu fais la queue à la caisse. La grosse dame devant toi a pris un article en promo qui n’a pas de code barre … Alors tu attends, et tu attends …..,
Puis toujours avec ce foutu caddie de merde, tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie. Tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l’allée ………
Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l’engin pourri et là, tu vas t’apercevoir qu’il est impossible de récupérer ta pièce de 1 euro …..
Tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé.
Cela fait plus d’une heure que tu es parti.

Faire un voyage en avion.
1969 :
Tu voyages dans un avion d’Air France. On te donne à manger et t’invite à boire ce que tu veux, le tout servi par de belles hôtesses de l’air, et ton siège est tellement large qu’on peut s’assoir à deux.

2016 :
Tu entres dans l’avion en continuant d’attacher ton ceinturon qu’on t’a fait retirer à la douane, pour passer le contrôle.
Tu t’assoies sur ton siège et, si tu éternues un peu trop fort, tu mets un coup de coude à ton voisin.
Si tu as soif, le steward t’apporte la carte et les prix sont ahurissants.
Michel doit aller dans la forêt après la classe. Il montre son couteau à Jean avec lequel il pense se fabriquer un lance-pierre.
1969 :
Le directeur voit son couteau et lui demande où il l’a acheté pour aller s’en acheter un pareil.

2016 :
L’école ferme. On appelle la gendarmerie. On emmène Michel en préventive.
TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l’école.
Discipline scolaire.
1969 :
Tu fais une bêtise en classe. Le prof t’en colle deux. En arrivant chez toi, ton père t’en recolle deux autres.

2016 :
Tu fais une bêtise. Le prof te demande pardon.
Ton père t’achète une console de jeux et va casser la gueule au prof.!!!

Dominique et Marc se disputent. Ils se flanquent quelques coups de poing après la classe.
1969 :
Les autres les encouragent, Marc gagne.
Ils se serrent la main et ils sont copains pour la vie.

2016 :
L’école ferme. FR3 proclame la violence scolaire, relayée par BFMTV et ITélé en boucle et TF1 au journal de 20 heures.
Le lendemain, Le Parisien et France Soir en font leur première page et écrivent 5 colonnes sur l’affaire.

Jean tombe pendant une course à pied. Il se blesse au genou et pleure. Sa prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter.
1969 :
En deux minutes Jean va beaucoup mieux et continue la course.

2016 :
Jocelyne est accusée de perversion sur mineur et se retrouve au chômage, elle écopera de 3 ans de prison avec sursis.
Jean va de thérapie en thérapie pendant 5 ans. Ses parents demandent des dommages et intérêts à l’école pour négligence, et à la prof pour traumatisme émotionnel. Ils gagnent les deux procès.
La prof, au chômage et endettée, se suicide en se jetant d’en haut d’un immeuble. Plus tard, Jean succombera à une overdose au fond d’un squat!!!
Arrive le dernier dimanche d’octobre.
1969 :
Il ne se passe rien.

2016 :
C’est le jour du changement d’horaire : les gens souffrent d’insomnie et de dépression.

Comme dit l’autre : On vit une époque vraiment formidable !!!
Pas interdit de diffuser à tes proches et amis, si tu penses que cela est bien vrai…

 

Jean-Claude Maret

Déc 27

Quoi que…..

La différence entre les besoins sexuels d’un homme et les désirs d’une femme m’a toujours sidéré.
Au lit, l’autre soir avec ma femme, la température montait rapidement.
Au moment de passer aux choses sérieuses, elle m’arrêta et me dit:
« Non, mon amour, je ne me sens pas bien… »
Puis elle ajouta:
« Je n’ai pas spécialement envie, je voudrais juste que tu me tiennes dans tes bras.Tu n’es pas assez en phase avec mes besoins émotionnels de femme pour que j’aie envie de satisfaire tes besoins sexuels d’homme ! »
A mon regard ébahi, elle enchaina:
« Je voudrais que tu m’aimes pour ce que je suis et non pour ce que je te fais au lit. »
Comprenant que rien ne se passerait ce soir-là, je n’insistai pas et je me rendormis.
Quelques temps après, comme j’avais des congés a récupérer, je décidai de passer une belle journée avec elle. Après un déjeuner dans un petit restaurant sympa, je l’emmenai dans un grand magasin de mode ou je l’invitai à essayer divers vêtements sous mon regard intéressé.Pendant un long moment elle essaya tout ce qui tombait sous ses yeux et parada devant moi comme une star.
Finalement, deux robes retinrent spécialement son attention.
Comme elle ne savait pas se décider, je lui laissai entendre qu’elle prendrait bien les deux.
A l’étage suivant se trouvait le rayon chaussures.
*Une paire neuve par robe semblait indispensable.
*Une jolie paire de boucles d’oreilles lui faisait de l’ œil, hop, dans le panier!
Croyez-moi, ses yeux brillaient de plus en plus!!!
Je la connais, je voyais monter en elle une forme d’excitation indescriptible. Elle voulut me tester, voir jusqu’où j’irais, car elle s’intéressa *aux bracelets de style tennis…
Je répondis oui.
Puis il y eut quelques* paires de bas, *de la lingerie,* un foulard,* les rayons parfum et* maquillage et quelques bricoles.
Finalement, elle me regarda avec des yeux pétillants comme du champagne et dit:
« ça va être cher tout ça, on passe à la caisse quand ? »
Je répondis: « Non, mon amour, on ne passe pas à la caisse, je ne me sens pas bien… »
Son visage devint béat d’étonnement et sa bouche resta ouverte.
Je dis alors:
« Je n’ai pas spécialement envie, je voulais simplement te voir habillée ainsi.Tu n’es pas assez en phase avec mes capacités financières d’homme pour que je puisse satisfaire tes désirs d’achats de femme. »
Et comme elle me regardait avec des yeux assassins, j’ajoutai:
« Je voudrais que tu m’aimes pour ce que je suis et non pour ce que je t’achète ! »
A défaut d’orgasme, putain, que ça fait du bien !……

 

Auteur inconnu mais reste propriétaire de son texte

Août 29

Handicapé Mais ne me juger pas

Handicapé

Mar 18

Ne les laisser pas seuls

Parents

Mar 13

Pensez aux enfants et a vous

Nete

Déc 31

Maman

3 ans : »Maman je t’aime »,
à 10 ans « Maman n’importe quoi! »,
à 16 ans « Oh mon dieu, ma mère m’énerve »,
à 18 ans « je veux partir de cette maison »,
à 25ans » maman t’avais raison »,
à 30 ans « je veux retourner chez ma mère »,
à 50ans « je ne veux pas perdre ma mère »,
à 70 ans « je donnerais n’importe quoi pour que ma mère soit là….
Vous avez qu’une mère,donc prenez soin d’elle!!
Plus suur ==>

Image

Bonne Année 2015

2015

 

Un zeste de réussite
Un soupçon d’imprévu
Une pointe d’humour
Le tout arrosé de bonheur et d’amour !
Et 2015 aura une saveur inoubliable …

Image

Président

Il faut que cela soit un arbre très spécial pour qu’on lui donne un surnom, et c’est le cas pour ce séquoia géant de 44 mètres de haut et 1274 m3. Comme notre Laurent Blanc national, on l’appelle le “Président” et c’est sans doute un des arbres les plus vieux au monde avec ses 3200 ans d’age. Son tronc mesure à lui tout seul plus de 8 mètres de circonférence et le “Président” possède environ 2 milliards d’aiguilles (comme les sapins).

Il dort paisiblement dans la région de Sierra Nevadas en California  et jusqu’à présent, cet arbre n’a jamais été photographié dans sa totalité. C’est maintenant chose faite !

En effet, une équipe de photographe de la National Geographic s’est attelée à la tâche. Voici donc le résultat après 32 jours de tournage et 126 photos collées ensemble. Le premier portrait du Président…

Cette arbre est si gigantesque qu’on lui a donné un surnom  » Le Président ».

H4k0xDz

Image

Prolimo.pro

Prolimo.pro

Image

Renard

Renard

Articles plus anciens «